"Le prophète" Khalil GIBRAN

Publié le par N. MICHEAU

"Le prophète" Khalil GIBRAN

Une langue limpide, des images évocatrices et fortes : à travers l'enseignement d'Al-Mustafa se dessinent quelques-uns des trésors de l'expérience humaine. Rien n'échappe à la leçon du sage, amour, joie, liberté, douleur, connaissance de soi, beauté, couple, passion… La vie la plus intime comme les problèmes les plus quotidiens. Hymne à la vie et à l'épanouissement de soi, le Prophète s'impose désormais comme l'un des textes cultes du XXe siècle.

DISPONIBLE AU CDI

"La création des identités nationales" Anne-Marie THIESSE

Publié le par N. MICHEAU

"La création des identités nationales" Anne-Marie THIESSE

Les identités nationales ne sont pas des faits de nature, mais des constructions. La liste des éléments de base d'une identité nationale est aujourd'hui bien connue : des ancêtres fondateurs, une histoire, des héros, une langue, des monuments, des paysages et un folklore. Sa mise au point fut la grande oeuvre commune menée en Europe durant les deux derniers siècles. Le militantisme patriotique et les échanges transnationaux d'idées et de savoir-faire ont créé des identités toutes spécifiques, mais similaires dans leur différence.

Forme d'organisation politique étroitement liée au développement du capitalisme industriel, la nation a fondé sa légitimité sur le culte de la tradition et la fidélité à un héritage collectif. L'exaltation de l'archaïsme a accompagné l'entrée dans la modernité.

De l'invention des épopées barbares à la conception des musées d'ethnographie, de l'élaboration des langues nationales à celle des paysages emblématiques ou des costumes typiques, cet ouvrage retrace la fabrication culturelle des nations européennes. Leurs identités sont issues d'un travail collectif et volontariste qui s'est appuyé sur les nouveaux médias de communication. Leçon de l'histoire à retenir, sans doute, pour l'Union européenne.

DISPONIBLE AU CDI

"Invitation à la philosophie des sciences" Bruno JARROSSON

Publié le par N. MICHEAU

"Invitation à la philosophie des sciences" Bruno JARROSSON

La science est vraie. Elle est fondée sur les faits et avance de façon cumulative... Toute analyse, même superficielle, de l'histoire des sciences suffit à mettre à mal cette vision simpliste et pourtant fort répandue. La science, pas plus que toute autre forme de connaissance, ne saurait se prévaloir d'une indiscutable légitimité. Le statut de la vérité scientifique, la valeur des faits expérimentaux et les modalités du progrès des sciences ont fait et font toujours l'objet d'ardents débats épistémologiques.

De David Hume à Karl Popper et de Thomas Kuhn à Paul Feyerabend, ce petit livre présente, avec simplicité et clarté, les principaux thèmes de la philosophie des sciences.

DISPONIBLE AU CDI.

"La domination masculine" Pierre BOURDIEU

Publié le par N. MICHEAU

"La domination masculine" Pierre BOURDIEU

La domination masculine est tellement ancrée dans nos inconscients que nous ne l'apercevons plus, tellement accordée à nos attentes que nous avons du mal à la remettre en question. La description ethnographique de la société kabyle, conservatoire de l'inconscient méditerranéen, fournit un instrument puissant pour dissoudre les évidences et explorer les structures symboliques de cet inconscient androcentrique qui survit chez les hommes et les femmes d'aujourd'hui.

Mais la découverte des permanences oblige à renverser la manière habituelle de poser le problème : comment s'opère le travail historique de déshistorisation ? Quels sont les mécanismes et les institutions, Famille, Église, École, État, qui accomplissent le travail de reproduction ? Est-il possible de les neutraliser pour libérer les forces de changement qu'ils entravent ?

DISPONIBLE AU CDI

"L'ère du vide" Gilles LIPOVETSKY

Publié le par N. MICHEAU

"L'ère du vide" Gilles LIPOVETSKY

Essais sur l'individualisme contemporain

Nous vivons un nouvel air du temps. À la révolte des années d'expansion succèdent aujourd'hui l'indifférence et le narcissisme ; à la logique de l'uniformisation succèdent la déstandardisation et la séduction ; à la solennité idéologique succède la généralisation de la forme humoristique. Nouvel âge démocratique se traduisant par la réduction de la violence et l'épuisement de ce qui fait depuis un siècle figure d'avant-garde.


Avec ce nouveau stade historique de l'individualisme, les sociétés démocratiques avancées sont situées dans l'âge «postmoderne».

DISPONIBLE AU CDI

"Le bonheur paradoxal" Gilles LIPOVETSKY

Publié le par N. MICHEAU

"Le bonheur paradoxal" Gilles LIPOVETSKY

Essai sur la société d'hyperconsommation

Sous-tendu par la nouvelle religion de l'amélioration continuelle des conditions de vie, le mieux-vivre est devenu une passion de masse, le but suprême des sociétés démocratiques, un idéal exalté à tous les coins de rue. Nous sommes entrés dans une nouvelle phase du capitalisme : la société d'hyperconsommation.


Un Homo consumericus de troisième type voit le jour, une espèce de turbo-consommateur décalé, mobile, flexible, largement affranchi des anciennes cultures de classe, imprévisible dans ses goûts et ses achats, à l'affût d'expériences émotionnelles et de mieux-être, de qualité de vie et de santé, de marques et d'authenticité, d'immédiateté et de communication. La consommation intimisée a pris la relève de la consommation honorifique dans un système où l'acheteur est de plus en plus informé et infidèle, réflexif et «esthétique». L'esprit de consommation a réussi à s'infiltrer jusque dans le rapport à la famille et à la religion, à la politique et au syndicalisme, à la culture et au temps disponible. Tout se passe comme si, dorénavant, la consommation fonctionnait tel un empire sans temps mort dont les contours sont infinis.


Mais ces plaisirs privés débouchent sur un bonheur blessé : jamais, montre Gilles Lipovetsky, l'individu contemporain n'a atteint un tel degré de déréliction.

DISPONIBLE AU CDI.